Logotipo da Cáetdra Cátedra de Estudos Sefarditas
Alberto Benveniste

Universidade de Lisboa

Cátedra de Estudos Sefarditas
Faculdade de Letras da Universidade de Lisboa
Alameda da Universidade
1600-214 Lisboa
Telef. +351 21 792 00 00 (ext. 317)
cesab@letras.ulisboa.pt

Cátedra "Alberto Benveniste" » Agenda e notícias » Sonia Fellous (IRHT-CNRS): Abraham dans l’iconographie des trois monothéismes : la guerre de l’Election

Sonia Fellous (IRHT-CNRS): Abraham dans l’iconographie des trois monothéismes : la guerre de l’Election


29 de Abril, 14h00 (GMT) | Transmissão via Zoom

Conferência integrada no ciclo "Representações do Judaísmo na Arte, na História e na Literatura", organizada pela Cátedra em parceria com o CEHR-UCP.
Link: https://videoconf-colibri.zoom.us/j/82175681716?pwd=eWd6b3hOczZ0dGNnQWhEMVBnMWxjdz09
(ID da reunião: 821 7568 1716 | Senha de acesso: 920568)

Resumo:
La figure d’Abraham a marqué toute l’iconographie religieuse depuis le deuxième siècle de notre ère. Premier patriarche et « découvreur » du Monothéisme, tous les évènements de sa vie conduisent à la Promesse d’une terre et d’une nation sous la protection du Dieu Unique en échange de l’obéissance absolue à ses commandements. Selon le récit biblique, cette Alliance, garante de l’Election du clan abrahamique, sera gravée dans la chair de ceux qui l’acceptent par la circoncision.
Du départ de son clan de la ville de Haran en Chaldée, au sacrifice d’Isaac, le fils de sa vieillesse, les événements et les légendes qui jalonnent sa vie seront particulièrement privilégiés par l’un ou l’autre des monothéismes qui les adaptera à son propre dogme et les articulera autour de la problématique de l’Election.
Ainsi, le martyre d’Abraham dans la fournaise ardente est-il illustré dans l’art chrétien comme une annonce de la Passion et de la résurrection du Christ, conformément à son interprétation par les pères de l’Eglise. Le sacrifice d’Isaac est remplacé par celui d’Ismaël dans l’art de l’islam qui y voit le signe de L’Election de la descendance du fils ainé d’Abraham…
L’art des monothéismes révèle par la sélection des épisodes illustrés, les choix idéologiques, les terrains d’accord et les points de rupture entre les religions abrahamiques.
Le sacrifice d’Isaac reste incontestablement la scène la plus représentée du répertoire biblique : l’infanticide comme expression du dévouement, de confiance en son Dieu et de piété absolue du premier patriarche est l’acte le plus signifiant de l’histoire d’Abraham et du monothéisme et le symbole éternel de l’Election.


Para mais informação: Cartaz_29_Abril.pdf (PDF formato pdf, 3,151 KB)

 

 
© 2006-2021 Cátedra de Estudos Sefarditas "Alberto Benveniste"       Última actualização: 22.abr.2021       Desenvolvimento: VitralDigital         HTML 4.01   CSS   WAI AA